Luttez contre vos croyances limitantes

Une petite histoire pour changer. Celle de l’éléphant enchainé tirée du livre « laisse-moi te raconter… Les chemins de la vie »de Jorge BUCAY, psychiatre et psychothérapeute.

L’éléphant du cirque ne s’échappe pas parce que, dès son plus jeune âge, il a été attaché à un pieu semblable à celui qui l’entrave encore adulte.

Au début, le piquet étant trop solide pour lui, il n’a pas réussi à se libérer. Il a probablement dû recommencer, à maintes reprises encore et encore à tirer sur la chaîne sans y parvenir. Et cela « jusqu’à ce qu’un jour, un jour terrible pour son histoire, l’animal finisse par accepter son impuissance et se résigner à son sort. »

Adulte, l’éléphant continue de croire qu’il est incapable de faire tomber ce pieu, alors qu’il est devenu un animal extraordinaire par son poids, sa taille et sa force.

Ses efforts infructueux ont été gravés dans sa mémoire, l’empêchant ainsi de se mettre en mouvement… de s’en aller.

Et vous quelles sont les croyances limitantes qui vous empêchent de réaliser vos rêves ?

Nous nous sommes construits nos « vérités » au travers de croyances transmises par notre famille, notre environnement socio-culturel et nos expériences personnelles.

Nous cherchons souvent à convaincre les autres que nous avons raison et qu’ils ont tort et sommes prêts à défendre bec et ongles ces croyances puisqu’elles représentent notre socle.

Nous avons, également, pris l’habitude de classer nos croyances en distinguant le « vrai » du « faux ».

Je n’évoque pas ici les croyances neutres qui n’ont pas réellement d’impact sur notre vie, comme par exemple : la terre est ronde, le soleil est un astre, etc.

Je fais référence, dans cet article, aux pensées qui conditionnent nos émotions et nos actions dès que nous les croyons vraies.

Si je pense que je suis nul, je me sentirai triste et n’oserai pas faire certaines choses. A l’inverse, si je crois que je suis compétent, je me sentirai en confiance, en joie et je ferai les actions nécessaires . Ainsi, peu importe que cette pensée sur mes compétences soit réellement vraie ou fausse. Si j’y crois, elle générera des émotions et des actions qui elles seront vraies et conduiront à une prophétie autoréalisatrice. Dans un cas j’obtiendrai cette promotion convoitée par exemple, qui confirmera ma croyance en mes capacités. Dans le second, je n’essayerai peut-être même pas et alimenterai la croyance négative à mon sujet. Ainsi, dans les deux cas, ma croyance sera confortée comme vraie à mes yeux et se renforcera.

Alors, plutôt que de vous attacher à classer vos croyances sur un axe vrai-faux, il est plus opportun de les classer selon un axe utile-inutile.

Les croyances utiles sont celles qui ont un impact positif sur vous. Elles vous poussent à l’action, vous donnent de l’énergie. Elles renforcent l’estime de soi. Ce sont toutes les croyances qui vous permettent d’acquérir les capacités pour faire face aux défis de la vie.

En voici quelques exemples : je suis compétent, mon avis a de la valeur, je peux réussir ce projet, etc…

A l’inverse, les croyances inutiles sont les croyances limitantes. Elles vous empêchent d’avancer, génèrent du stress et de l’inquiétude et sape l’estime de soi.

En voici quelques exemples : il faut travailler dur pour réussir, si je m’occupe de moi c’est de l’égoïsme, les hommes/femmes sont …. etc…

Ainsi, si vous avez l’impression d’être bloqué(e) dans un de vos domaines de vie, commencez par essayer d’identifier vos croyances. Puis, demandez-vous si ces croyances vous servent ou vous entravent comme cet éléphant de cirque. Dans le second cas, il est peut-être temps d’en changer…

Besoin d’aide pour transformer vos croyances limitantes en croyances porteuses et réenSENSer votre vie ? N’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement. La première séance est gratuite et sans engagement.

Au plaisir…

4 comments

  1. Fiez-vous à votre boussole intérieure - mood-coaching by Anne LABARE

    […] Les émotions sont une réaction du corps, non pas à une situation extérieure, comme on peut le penser de prime abord, mais aux pensées qui s’activent face à cette situation. Il suffit alors de modifier ses pensées me direz-vous. Mais encore faut-il avoir conscience de son monologue intérieur. Or, bien souvent nos pensées sont tellement ancrées en nous qu’elles nous apparaissent comme des vérités et non comme ce qu’elles sont réellement, de simples croyances limitantes (https://mood-coaching.fr/blog/croyances-limitantes). […]

  2. Mais qui suis-je bordel ? - mood-coaching by Anne LABARE

    […] – Se coller une étiquette ou se mettre dans des cases : L’autre risque c’est de se cataloguer comme ceci ou comme cela et donc de se laisser envahir par des croyances inconscientes limitantes. Nous pouvons alors restreindre nos capacités d’être, d’avoir ou de faire. Par exemple, si je crois qu’en tant que femme/homme je ne peux pas accéder à telle ou telle chose ou qu’en raison de mon âge je ne pourrais plus faire ceci ou cela, etc. Pour lutter contre les croyances limitantes https://mood-coaching.fr/blog/croyances-limitantes […]

Leave A Comment

Consent Management Platform by Real Cookie Banner