le conflit

Conflit professionnel : les 3 comportements à éviter

Un conflit existe parce qu’on le génère et il persiste parce qu’on l’entretient”, Alain Leblay.

Et vous quelle position adoptez-vous en cas de conflit ?

Le cadre de l’entreprise n’échappe pas au conflit bien au contraire.

En effet, en droit français le contrat de travail implique un lien de subordination qui se caractérise par l’exécution d’un travail sous l’autorité d’un employeur qui :

  • a le pouvoir de donner des ordres et des directives,
  • d’en contrôler l’exécution
  • et de sanctionner les manquements de son subordonné.

Pas besoin de creuser très longtemps pour entrevoir comment ces trois éléments inhérents à la relation de travail sont des mines à conflits potentiels.

Selon le type de management utilisé (directif, persuasif, participatif ou délégatif) :

  • la manière de dispenser les ordres et les directives est plus ou moins sèche et impérative.
  • le contrôle de l’exécution du travail est prégnant ou, au contraire distendu, dans un contexte où le télétravail se généralise.
  • le pouvoir disciplinaire s’exerce différemment selon que l’entreprise reconnait le droit à l’erreur ou, au contraire, pratique une tolérance 0.

A ces considérations générales tenant au mode de management s’ajoutent les particularités propres aux individus en cause dans la relation. Leurs compétences (communication, intelligence émotionnelle,…) et susceptibilités (égo, blessures, croyances, tendance à jouer les sauveur/victime/persécuteur https://mood-coaching.fr/blog) jouent un rôle important sur la qualité de la relation.

Une fois le conflit apparu quel comportement éviter ?

1. La manipulation

Cette attitude qui n’est pas sincère consiste à :

  • flatter,
  • séduire,
  • manœuvrer,
  • conspirer,
  • exercer un chantage,
  • mentir,
  • dévaloriser

Ce comportement occasionne des situations inextricables du fait de l’accumulation des manœuvres. Le conflit sera d’autant plus violent lorsque la manipulation sera déjouée, puisqu’il génère un désir de vengeance chez l’autre. Le manipulateur perd également toute crédibilité pour l’avenir.

2. L’agression

L’attitude agressive consiste essentiellement à :

  • critiquer
  • contredire
  • juger
  • s’emporter

Ce comportement crée des conflits qui dépassent l’intention initiale, du fait d’une escalade de la violence.

Il génère chez son auteur bien souvent un isolement et un sentiment de culpabilité.

3. La fuite ou soumission

Cette attitude se manifeste notamment par :

  • le fait de se taire
  • accepter contre son gré
  • éviter un affrontement
  • encaisser les attaques

Les conséquences sont : angoisse, ressentiment, dévalorisation de soi, symptômes psychosomatiques.

Mais alors quel comportement adopter ? Nous le verrons la semaine prochaine 😉.

D’ici là, si vous ne pouvez pas attendre ou souhaitez de l’aide pour gérer vos équipes et réenSENSer votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement.

Au plaisir…

1 comment

Leave A Comment

Consent Management Platform by Real Cookie Banner