La sagesse de l’automne

“L’automne est une saison sage et de bon conseil”, Félix-Antoine Savard.

Je suis surprise, chaque année, d’entendre tant de choses négatives sur l’automne. Elle est la mal aimée des saisons. Celle qui amène la pluie, le froid et la nuit à 18h. Elle est souvent synonyme de rentrée avec la reprise du rythme effréné “métro-boulot-activités-dodo”, succédant au farniente et à l’insouciance de l’été.

Mais l’automne c’est aussi la saison des plaids, des chocolats chauds, du bruit de la pluie, du spectacle des couleurs des feuilles dans les arbres, …

Bref, j’adore l’automne qui est pour moi synonyme de cocooning. Or, je viens de réaliser que dans cocooning, il y a cocon.

Le cocon est la fois un lieu qui protège et un temps de métamorphose, à l’instar de la chrysalide.

1. L’automne invite à rentrer se protéger à l’intérieur. Ce terme est à prendre au sens propre et figuré. L’intérieur de nos maisons, qui nous protège du froid et des intempéries. Mais également et surtout, l’intérieur de notre être. Après l’émulation et les sollicitations de l’été ou l’on vagabonde au dehors, cela fait du bien au corps et à l’esprit de se poser chez soi, de revenir à soi.

2. A l’instar de la nature qui ralentit, l’automne nous invite à en faire de même.

Pourtant, les dicktats sociétaux qui régissent nos rythmes de vie imposent d’en faire toujours plus, d’aller toujours plus vite. Le problème c’est que l’été n’échappe plus à cette course folle à la performance, ainsi que l’expose Albert Moukheiber (https://www.welcometothejungle.com/fr/articles/rythme-travail-vacances-absurde-albert-moukheiber?q=30a9237acefa9ea15c41a7b93dc3163e&o=6548). Souvent nous finissons l’été plus fatigué que reposé. Si nous n’y prenons pas garde, il n’y a plus de sas de récupération. Il ne faut donc pas s’étonner que les burn-out explosent.

Ainsi, profiter de l’automne pour revenir et prendre du temps avec et pour soi est salutaire et protecteur, ce d’autant plus qu’il coïncide avec l’énergie de la saison.

Mais ce retour à soi permet également de nourrir sa conscience et se transformer. Tant que vous cherchez les réponses à l’extérieur, vous continuerez de subir votre vie. Tant que vous accusez les autres ou les circonstances de vos difficultés, vous continuerez d’être victime de votre vie.

La phase cocooning est d’ailleurs la 8ème étape du modèle d’Hudson sur les cycles de vie ; celle du changement véritable qui transforme votre vie.

Transformez-vous intérieurement dans votre cocon en vous centrant sur vous. Non ce n’est pas de l’égoïsme ni de l’égocentrisme. Posez-vous des questions qui vous amènent à mieux vous connaitre et sortir de ce mode automatique qui fonctionne à l’accéléré.

Pour vous aider, je publie régulièrement sur mon compte Instagram ou facebook des posts qui s’intitulent “question à te posez pour plus de conscience en 1 mn” (https://www.instagram.com/moodcoaching_by_annelabare/). N’hésitez pas si ça peut vous inspirer.

Alors, si vous profitiez de la sagesse et des bons conseils que l’automne murmure à vos oreilles ?

Besoin d’aide pour ralentir et réenSENSer votre vie ? N’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement. La première séance est gratuite et sans engagement.

Au plaisir…

2 comments

  1. eTextbookShelf

    Hi there, I enjoy reading all of your article. I wanted to write a little comment to support you.

Leave A Comment

Consent Management Platform by Real Cookie Banner